Des livres

, par Henri Maler

La couverture de quelques livres porte mon nom en couverture.

(1) J’ai extrait d’une thèse soutenue en 1992 – Convoiter l’impossible. Critique marxienne de l’utopie et critique de l’utopie marxienne – deux livres.

- Henri Maler, Congédier l’utopie ? L’utopie selon Karl Marx, L’Harmattan, 1994.

- Henri Maler, Convoiter l’impossible : l’utopie avec Marx, malgré Marx, éditions Albin Michel, 1995.

(2) Denis Berger (1932 – 2013) et moi-même, nous avons rédigé une réponse à un livre de François Furet, Le Passé d’une illusion. Essai sur l’idée communiste au XXe siècle, publié en 1995.

- Denis Berger, Henri Maler, Une certaine idée du communisme : répliques à François Furet, Éditions du Félin, 1996 [épuisé]

(3) J’ai participé à des publications d’Acrimed, en l’occurrence, dont plusieurs livres organisent des articles destinés au site de l’association qui en est l’auteur collectif bien que, à la demande l’éditeur, ils soient signés du nom de ceux qui les ont mis en forme.

- Henri Maler, Antoine Schwartz, Médias en campagne : retours sur le referendum de 2005, Éditions Syllepse, 2005.

- Henri Maler, Mathias Reymond, Médias et mobilisations sociales : la morgue et le mépris, Éditions Syllepse, 2007.

(4) J’ai participé à un livre sur la médiatisation des guerres du Kosovo, d’Afghanistan, d’Irak et de Libye [1]

- Serge Halimi, Henri Maler, Mathias Reymond, Dominique Vidal, L’opinion, ça se travaille... Les médias et les « guerres justes », sixième édition actualisée & augmentée, éditions Agone, 2014.

(5) J’ai contribué à deux ouvrages publiés par les éditions Syllepse dans collection « les cahiers de Critique communiste »

- Marxisme et démocratie, éditions Syllepse, juin 2003.
- Marx et l’appropriation sociale, Édition Syllepse, décembre 2003.

(6) Et aussi :

Henri Maler, Emancipation – Petits essais de marxologie tatillonne en marge de quelques bouquins récemment parus, supplément à Critique Communiste, 2002 (recueil d’articles).

(7) Enfin, j’ai apporté une contribution à plusieurs livres (que je ne mentionne pas ici) issus de rencontre et colloques.

Notes

[1. Un livre rédigé à deux (Serge Halimi, Dominique Vidal) pour la première édition (2001), puis à trois (avec ma contribution) pour la sixième édition (2006) et enfin à quatre (avec la contribution de Mathias Reymond) pour l’édition de 2014.